La médaille du clown

Il n’y a pas que la souffrance qui fait pleurer.

Quand notre coeur est tellement grand qu’il peut tout accueillir, même ce qui ne lui appartient pas, ce qui l’ébranle, le serre, le fait vibrer.
Quand notre coeur est trop sensible, où toutes les couleurs se mélangent comme une aquarelle que les larmes diluent.

La beauté dans ce monde peut être parfois tellement grande que, pour ce coeur si sensible, la gorge se serre, la respiration s’accélère ou se bloque, les yeux se mouillent.

Le concert d’un orchestre confiné
Un groupe de gens qui se lance dans un mouvement, une danse
Un père qui raconte son histoire extra-ordinaire à son enfant, qui finit par accueillir
Un pianiste qui joue magnifiquement
Une assemblée de clowns qui se séparent en chantant « let the sunshine in »

J’aime marcher sous la pluie, parce que personne ne peut voir mes larmes.

Charlie Chaplin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :